observation

Demeurer ou ne pas demeurer…ou être un demeuré

RienÉcoutez l’article !

Demeurer

La plupart du temps je suis personne.
Lorsque je deviens quelqu’un, c’est là, si je suis conscient et si je suis présent à moi-même dans cette intimité personnelle, que mon travail de chercheur du bonheur commence.
Être sur la voie de l’éveil, sur la voie de la conscience, de ma présence en chaque instant, peu importe les mots employés, est de déceler les moments où je RÉagis. C’est lorsque je lâche ma conscience de l’instant que mon égo surgit. C’est lorsque ma conscience quitte mon esprit que j’emploie le « moi moi moi », « le moi je veux ». C’est aussi lorsque j’observe mon intérieur, mon esprit et mon corps et que j’aperçois une résistance, une altération, une non fluidité, que je dois poser mon regard et que je dois faire une pause afin de resserrer mon observation.

Quel est ce bruit intérieur qui empêche cette fluidité de demeurer en moi ?
Qu’est-ce que je ressens intérieurement face à cette situation ?

Demeurer dans l’instant c’est aussi courir après un but et ce but est souvent emprunt d’égo. Car je VEUX atteindre ce but !
Ne pas demeurer, peut être aussi une manifestation de l’égo qui ne veut pas se fixer. Car je NE VEUX PAS rester pour ne pas être attrapé ou encore ne pas être contrôlé, être étiqueté ou dans beaucoup de cas être différent c’est se démarquer et se faire remarquer pour obtenir une reconnaissance.
Être un demeuré peut être assimilé à : « Rien dans le citron, pas de mourons ». Pas de conscience, une présence soumise aux vicissitudes de la vie aux énergies de toutes sortes. Être la marionnette de n’importe quoi n’importe quand.

Mais sur le chemin de l’obligation de conscience, ou nous pourrions dire, sur un certain cheminement de la vie et de la compréhension des évènements de la vie, comment pouvons-nous nous réaliser si nous ne pouvons rien être ?

CONTINUER LA LECTURE

Le propre de l’humain

propocorpshuhovitruve
Écoutez l’article !

Le propre de l’humain

Est-ce que le sérieux, la raison, le mental sont les propres de l’homme ?
Visiblement non.

Car lorsque les êtres, que nous sommes, expriment avec une grande volonté leur amour, tout s’envole !
Alors lorsque tout s’envole…
Est-ce un manque de maturité ?
Est-ce un manque de clarté ?
Est-ce un manque de présence ?

Je ne le crois pas. Ce que je crois, c’est que l’amour est le propre de notre être et le fait de l’exprimer nous rend heureux. Ici, pas de mental, pas de raison, pas de sérieux. Lorsque nous sommes submergés par l’amour, le premier réflexe est de nous dire : « aie aie aie, je ne suis plus moi-même. » et/ou « … je risque de me perdre… »
Au fond, nous avons peur d’être heureux car c’est l’inconnu. En fait, nous n’apprenons pas à être heureux. Nous n’avons pas de classe de bonheur dans notre système scolaire. On nous dit même que le bonheur est à l’extérieur de nous, comme quelque chose à attraper, à gagner. On arrive même à penser que le bonheur est une difficulté dans notre vie. Qu’il faut se battre pour l’obtenir.

Le bonheur se vit !
Comme le bien-être se vit, le bonheur se vit.

Il n’y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin. Bouddha

CONTINUER LA LECTURE

Centrage/Décentrage…

écoutez l’article !

Centrage-Décentrage.mp3

Le décentrage est une pratique inconsciente et très courante. Nous voulons tous accéder à des situations de rêves, des postes importants, d’accéder au pouvoir et même d’asservir les autres en leur marchant sur la gueule… sans nous soucier de ce qui nous correspond réellement. Aussi nous errons dans un décentrage presque quotidien, nous errons non seulement dans des métiers qui ne sont pas fait pour nous mais aussi dans des systèmes de pensés qui ne nous permettent pas d’évoluer ou de grandir en accord avec qui nous sommes réellement. Nous nous fatiguons à vouloir absolument et ce, jusqu’à la « mort » de soi ou pire jusqu’à la mort de l’autre, accepter que ce que nous croyons est la réalité et que nous allons pouvoir le vivre. Dans ces conditions, ce n’est pas si simple que cela d’avancer vers la fluidité et surtout le bonheur.
Alors nous pouvons utiliser toutes formes de masquage et autres pratiques tentant à nous faire croire que tout est possible d’un point de vue de notre vision et de nos aspirations ou plutôt de l’idée que nous nous faisons de nous ou encore de faire preuve de persuasion d’un état autre que celui qui est réellement en nous. Le décentrage perdurera inexorablement tant que notre vision ne sera pas claire.

Certes, utiliser une pratique comme les programmations neuronales, la PNL ou une forme hypnose pour ne citer que ceux-là dans le but d’un déblocage en accompagnement thérapeutique est tout à fait juste si tenté que ces pratiques correspondent à notre potentiel. Et normalement le thérapeute avéré est à même de voir si cela nous sert ou si cela nous dessert. Forcer une pratique, une idée, une réflexion n’a jamais mené à la fluidité, à l’amour et au bonheur.

Augmenter votre potentiel !
Développez votre personnalité !
Devenez plus performant !

CONTINUER LA LECTURE

Être en conscience. signification.

écoutez l’article !

Etre en Conscience Signification.mp3

Être en conscience. Signification.

pleine-conscienceVous êtes entrain de manger mais votre esprit est aux courses de chevaux dans lesquelles vous avez fait des paris. Vous êtes entrain de manger, mais votre esprit est occupé à parler avec votre interlocuteur. Manger est alors accompli mécaniquement. Vous n’êtes pas conscient que de la nourriture est absorbée.

Vous êtes entrain de conduire mais votre esprit est occupé à la soirée où vous devez aller. Ou encore vous êtes entrain de regarder la télévision et votre esprit se perd dans de nombreuses pensées ou se laisse porté par le brouhaha et le mouvement des images projetées.

Vous êtes assis dans une mosquée ou peut être un temple et vous récitez, tu es mon père, tu es ma mère, tu es mon ami, mon trésor le plus précieux, mais votre esprit et votre œil intérieur sont sur vos chaussures pendant que vous récitez. Parce que les chaussures qu’on laisse à la sortie ou à l’entrée des temples sont souvent volées.

Que faites vous ? Priez vous vraiment ?

Votre attention n’est pas dans l’acte qui est entrain de s’accomplir. La pensée est une activité subtile et raffinée. Ainsi et pour regarder votre esprit afin de le connaitre, de le voir, de l’observer, votre regard intérieur doit devenir aussi raffiné et subtile que votre esprit.

Si vous ne pouvez pas demeurer attentif dans les activités concrètes de votre quotidien, comment serez vous attentif à vos propres pensées ?

Vous devez pratiquer l’attention et la vigilance dans toutes les activités quotidiennes, afin d’être capable d’observer vos pensées qui elles sont subtiles. D’abord, votre pensée ne devrait pas être mécanique. vous avez certainement remarqué que pendant la méditation vous commencez à entretenir même ces pensées que vous ne voulez pas entretenir. Non seulement vous devez être attentif à vos pensées, mais le processus même de la pensée doit s’arrêter.

Vous devez observez vos pensées comme un témoin sans venir s’identifier avec elles, sans saisir le mouvement et les remous (émotions) générés par vos pensées. Avec cette pratique de l’observation, les pensées commenceront à disparaître et ainsi votre subtilité, votre nature véritable, s’éveillera et votre calme intérieur grandira.

Être en conscience, passe par l’observation. Être en conscience, passe par la présence. Vigilance et attention en vous même dans chacun de vos instants.

En conscience et sur le chemin de l’éveil de la conscience

Hervé

(Propos inspirés par Shandra Swamiji)

Le regard 02 – Le système nerveux

Écoutez l’article !

Le regard 2 Système Nerveux.mp3

Systeme nerveux
Le système nerveux est très intéressant. Car il y a trois parties bien distinctes.

1- Le cortex cérébral avec son liquide céphalo-rachidien ainsi que les glandes qui y sont rattachées (la pinéale et la pituitaire).
2- Le système nerveux dans tous le corps et ses ramifications et,
3- la dernière partie, bien présente, de la colonne vertébrale.

Je ne vais pas rentrer dans les supers détails car les connexions et les émanations sont différentes pour chacune des personnes et de ce fait la perception varie mais peut paraître en général un peu métallique pour le liquide céphalo-rachidien. Même chose pour la partie de la colonne vertébrale qui est additionnée de chaleur, de douceur. Le liquide contenu dans les nerfs contient de l’énergie d’eau, de l’énergie de métal et, dès qu’il y a une interaction avec l’extérieur, un objet, un biologique ou un énergétique, le système s’accélère, s’électrise. Les parties du corps concernées deviennent attentives aux moindres variations subtiles et les transmettent à notre compréhension.

Je peux vous dire que ce système peut percevoir des variations à des kilomètres. Oui oui, vous me lisez bien, des kilomètres. Mais ce n’est pas le seul récepteur. A noter que ce n’est pas parce que vous allez être énervé ou innervé que cela va décupler votre système nerveux, bien au contraire. Le système nerveux circulant, additionné de conscience, de présence, de détente et de réceptivité, devient une formidable antenne à informations. Tous les sens, les mouvements de la vie sont reçus et transmis dans la forme la plus facile à recevoir pour le récepteur. Si j’ai une tendance à être visuel, mon système va me faire parvenir des images. Au même titre que si je suis olfactif, j’aurais d’abord l’information d’une odeur puis, le reste des autres sens, des autres mouvements va venir un peu plus lentement, mais me sera présenté. CONTINUER LA LECTURE

Le regard 01 – L’esprit

Eyes

Vous préférez écoutez l’article ?

LeRegard01-lesprit.mp3

L’esprit (Explication niveau intermédiaire)

Généralement, les personnes mettent toujours des barrières.
Normal, elles ne vous connaissent pas. Pour moi, c’est une perte de temps inconsidérable, et l’esprit doit être observé avec la plus grande ouverture et avec le plus grand soin. Car c’est une révélation de comment fonctionne l’esprit et, de ce fait, c’est la totalité des fonctionnements du corps qui en dépendent. En effet, l’esprit égotique conditionne les fonctionnements. Dans tous les cas, il essaye. Chaque personne dispose de ce que l’on peut appeler, un libre arbitre, mais les fonctionnements du corps sont programmés pour vivre et atteindre des taux vibratoires précis, des expériences à vivre précises. L’esprit les comprend d’une certaine manière selon divers paramètres liés à l’éducation, à l’environnement, à la conception du monde que la personne s’est forgée, le système parental, éducationnel, hiérarchique etc., et attire les possibilités auxquelles il croit, dans tous les cas aux possibilités qu’il entrevoit.

Le corps lutte parfois avec l’esprit égotique, et l’esprit égotique distorsionne la fluidité du fonctionnement du corps. Cela crée des distorsions qui mettent l’esprit en tension et, comme l’humain n’écoute pas assez son corps, le mettent aussi en émotion, crée des dépendances ou des interdépendances ou encore des défenses sur des attaques ou des problèmes qui n’existent pas en réalité.

Deux adages qui me reviennent :
« Dans la vie il n’y a que des situations, le mental en fait des problèmes »
« L’esprit est un monde en soi car il fait d’un paradis un enfer, et d’un enfer le paradis »

Normal l’humain n’accepte pas de vivre la vie en neutralité. Il préfère vouloir la contrôler, la modéliser, l’interpréter en tombant dans l’ignorance et la vue grossière, non dans la vue subtile des choses, des événements ainsi que des phénomènes. Et comme nous attirons ce que nous vibrons, et bien la vie nous donne ce que nous demandons. Non pas ce que nous voulons, projetons ou désirons, avec notre esprit égotique mais bien ce que nous demandons avec notre intérieur. C’est-à-dire tout ce que nous avons intégré ! Ce que nous devons intégrer selon le programme installé dans la machine humaine, notre corps. CONTINUER LA LECTURE

Énergie sexuelle et désir sexuel

Épi de Blé
Écouter l’article

Énergie sexuelle et désir sexuel

A l’image de l’épi de blé, je dirai que nous sommes fait de plusieurs milliers de grains. Si nous regardons de très loin, nous pouvons observer simplement sa forme, et tout au plus quelques détails généraux. Mais si nous nous rapprochons, nous allons observer des détails, et nous allons nous rendre compte qu’un épi de blé et bien plus complexe que la forme simple que nous avons observé auparavant. Et si nous nous rapprochons encore et encore, et même si nous prenons une loupe, nous allons observer bien plus de détails qu’une simple forme, et si nous prenons un microscope nous allons pourvoir accéder à tout un système fonctionnel sur un simple épi de blé. Avec notre corps c’est la même chose.

Au plus nous nous observons, au plus nous travaillons sur les couches opaques (les facteurs obscursissants de notre esprit) qui nous empêchent de voir notre intérieur, nos fonctionnements et, au plus nous allons observer et vivre de l’intérieur tout nos mouvements dans la simplicité ou la complexité de l’observateur.

Prenons l’énergie sexuelle, qui au départ pourrait se traduire par des stimuli simples. Une chaleur, un picotement ou encore un frétillement, puis accompagnés de fluides, de modifications organiques, une alchimie qui se met en fonctionnement, un sentiment plutôt agréable et un débordement d’envie, de plaisir. Ce qui va conduire à un besoin d’exprimer, de partager cette énergie, cet état.

Bien entendu c’est un synopsis bien plat, comparativement à ce que l’on pourrait en dire. Et comme la naissance d’une envie serait très complexe à développer ici et étant unique pour chacun d’entre nous, je vous propose de porter votre attention sur cette partie de votre corps, qui sert à bien plus de fonction que vous pouvez penser. Il n’y a pas que le plaisir, ou la reproduction. L’organe sexuel est un organe qui sert à l’apport énergétique primaire du corps, des 7 glandes vitales, tout le système énergétique, et je ne parle pas que des méridiens de la médecine chinoise mais aussi de l’alchimie énergétique du corps connecté à des dimensions et des plans subtiles.

Passer outre l’envie, le désir montant et, regarder, observer ce qui se passe. Est-ce un apport énergétique, est-ce un équilibrage de mes énergies intérieures, est-ce un débordement et donc une distorsion de fonctionnement ou, peut être, une vibration à atteindre, à vivre juste dans l’instant ? Ça c’est pour la vision du résultat. Mais lorsqu’on regarde plus attentivement les composants, on s’aperçoit, qu’il y a beaucoup « d’ingrédients » à ce simple fonctionnement. Quel est l’origine, quel est le départ, la naissance de cette envie ? Un conditionnement ? Telle situation devant atteindre un trop plein avant d’activer l’envie ou telle situation étant reliée directement au « formatage » de l’enfance qui mène directement à l’envie et qui déclenche cette envie. Pareil pour le plaisir etc.

Nous devons « prendre une loupe » pour définir notre fonctionnement exact à ce sujet car, notre réel plaisir en dépend. Notre conception même du plaisir en dépend. Car savez-vous exactement et très précisément ce qui vous fait plaisir ? Je ne parle pas de quantités d’objets plus impressionnant les uns que les autres mais votre réel plaisir et dans la continuité, votre réelle envie. Celui ou celle qui vous laisse dans un état heureux. Comblé intérieurement, comme si l’âme était reconnue et comme si vous aviez atteint un état.
Tout au plus nous sommes dans une recherche pour combler les trous de notre cheminement, ce que nous faisons avec, certes, quelques graviers de plaisir ou encore quelques cailloux de désirs, mais les trous perdures et sont toujours présent. Nos réelles envies, désirs, aspirations sont alors re sollicitées et nous nous trouvons dans une recherche nouvelle….Un autre cycle commence avec de nouvelles situations et nous recommençons et croyons que nous évoluons.

Imaginez vous si je vous dis, vous prenez (allez soyons large) 2 minutes de plaisir sexuel actuellement, (ce serait plutôt en seconde qu’il faudrait compter…) et simplement en portant notre attention sur notre fonctionnement et de ce fait, reconnaître le plaisir sexuel au bon moment, vous pourriez passer de quelques secondes à 30 minutes. Ce serait très motivant n’est-ce pas ?

Et bien c’est en observant, de manière précise et profonde, le fonctionnement de notre appareil sexuel et des observations dans le fonctionnement de nos stimuli de désir et de plaisir, que nous allons pouvoir définir qu’il y a, dans un premier temps, deux énergies différentes. L’énergie sexuelle qui apporte un flux continuel d’énergie (dont fait partie l’énergie vitale, le « Qi ») qui vient équilibrer tout le système glandulaire (7 glandes principales, et ce n’est qu’une petite partie…).

L’envie sexuel, de sexe qui est, dans une observation purement énergétique, un débordement, parfois même une distorsion d’énergie ou encore un surplus de flux énergétique ou mieux un état vibratoire à atteindre ou à vivre dans l’instant, de l’apport énergétique de l’appareil sexuel.
CONTINUER LA LECTURE













Ce blog est un espace d'intégration et de recherche. Si vous n'avez pas vécu au plus profond de votre être c'est à dire intégré les fondements de ces articles ou de ces enseignements, vous ne pouvez pas les enseigner ou les transmettre mais simplement vous pouvez les pratiquer. Pour les pratiquer, Il ne s'agit pas de lire, il ne s'agit pas de citer, mais...
Vous devez entrer dans une pratique quotidienne !! dans tous vos instants.
Outre le fait qu'une bonne partie de ces articles font l'objet d'une méditation profonde, d'une reliance avec un flux certain d'énergie, il n'en est pas moins des courants de pensés, des pistes, des chemins à creuser pour le bien-être, la sérénité de votre corps, de votre esprit et de votre subtilité.




D'autre part, et selon les articles 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme du 4 novembre 1950 et 11 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne de 2000 : « Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières… » En conséquence, le site lesintuitions.com ne remplace en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découle.




Ce site utilise des cookies uniquement pour le comptage et les positions géographiques des visiteurs.
Aucune information n'est vendue ou encore cédée à de tierces personnes.

Ces fonds sont destinés uniquement pour la tenue du site.
Languages
Le Wésak est le moment où l'union des énergies Bouddhique et Christique viennent ensemble pour bénir la Terre et toute l'Humanité à la Pleine Lune en Taureau de chaque année. Ne pas confondre avec l'anniversaire de Bouddha qui serait au mois de mai.

2015 : 27 Octobre 2020 : 31 Octobre
2016 : 16 Octobre 2021 : pas de lune en taureau
2017 : 4 Novembre 2022 : 8 Novembre
2018 : 24 Octobre 2023 : 28 octobre
2019 : 12 Novembre 2024 : 15 Novembre
2025 : 05 Novembre 2026 : 26 Octobre
Tous les Articles