Énergies connection avec la terre et les autres plans

Depuis le début des grands changements qui s’opèrent depuis quelques mois, la terre change et ses “habitants” aussi. Nos connections demandent de plus en plus d’harmonie et de puissance. Une forme de netteté, de clarté d’existence. Ainsi nous montons, marche par marche, vers une vibration plus subtile, nous approchant de notre 5ième dimension. Cette dimension où nous devons reprendre conscience de notre aspect divin, nécessite un ajustement de notre structure énergétique et de notre physique ainsi que notre mental.

Ceci peut se faire de plusieurs manières. Celles que j’ai pu noter et expérimenter sont les suivantes :

1) le mental – Le travail sur soi doit pouvoir mettre à jour les schémas et les nœuds du mental que recèlent notre esprit. Les émotions obscurcissantes, ou les “cleïchas” (je ne suis pas certain de l’orthographe) sont les poisons mentaux les facteurs obscurcissant qui détruise notre paix intérieure. Tant que nous sommes sous l’emprise de ces facteurs obscurcissant nous dépendons des lois du karma et des aspects les plus subtiles des cleïchas. Il faut bien comprendre qu’il y a 5 agrégats physiques et mentaux qui sont les supports de notre souffrance. Ce sont eux aussi qui suscitent et perpétuent les émotions obscurcissantes, les cleïchas. Tout cela commence avec l’ignorance avec une mauvaise compréhension de la réalité, puisque nous assumons dans cette réalité l’existence d’entité dans les phénomènes, d’entité dans la personne. Donc c’est bien par l’ignorance que nos tourments commencent. Cette ignorance va donner lieu à ce que l’on appelle les douze liens interdépendants qui conduisent de façon ultime à la naissance et à la souffrance. A savoir l’ignorance tout d’abord, le nom, la forme, les sensations, les perceptions, le jugement d’une chose comme étant bonne ou mauvaise… l’impulsion à prendre ou à repousser, et puis l’attachement, le désir et le désir qui continue et nous amener à perpétuer notre existence dans le samsâra. Et puis la naissance qui est suivi de la vieillesse, la maladie et la mort. On voit dans ces interdépendances que cela se fini par la souffrance et commence par l’ignorance.

Les cleïchas il y en a de plusieurs sortes. Généralement on distingue trois poisons principaux:
– Le désir/attachement
– L’animosité/haine
– La confusion, l’ignorance

Les cleïchas, ces toxines mentales qui ont une perception erronée de notre réalité, n’ont aucune qualité et il faut s’en débarrasser. Pour cela, il faut, d’abord, se débarrasser de la notion de moi d’où prend naissance ces souffrances, ces facteurs obscurcissant. Et il faut comprendre qu’il y a plusieurs façons de s’attacher à ces agrégats en pensant qu’ils sont permanent etc. et lorsque nous prenons conscience réellement de ces attachements nait le désir du détachement du samsâra. On peut relier ces différentes étapes que nous avons mentionné aux quatre vérités :
– la souffrance
– les causes de la souffrance
– la cessation de la souffrance
– la voie, la pratique des dix actes vertueux, le contraire des dix actes non vertueux.

Pour se débarrasser des cleïchas il faut pratiquer le jeu de la connaissance. Il y a donc trois types d’entraînement.
– L’entrainement à la discipline qui consiste à éviter les actes néfastes et accomplir tous les actes positifs.
– L’entrainement à la contemplation ou à la concentration qui nous permet d’avoir un outil fiable pour progresser sur ce “chemin”
– L’entrainement à la sagesse ou à la connaissance, car c’est elle et elle seule qui nous permettra de nous débarrasser des aspects les plus subtiles des lois du karma, et des aspects les plus subtiles des cleïchas, des facteurs obscurcissant, des poisons mentaux, ces toxines mentales.

Ces aspects les plus subtiles ce sont la notion à l’attachement de soi. Nous avons vu qu’il y a deux types de soi ou d’identité (l’identité personnelle et l’identité des phénomènes), et plus nous nous débarrassons à ces attachements à la notion de soi, plus on se débarrasse de l’ignorance.”

La voie du bouddhisme, du soufisme sont des voies où l’on trouve des moyens de comprendre le fonctionnement ainsi que les outils nécessaires à l’intégration de ces compréhensions. Le chemin n’en ai pas aisé comme vous avez pu le lire, mais il permet de cerner avec exactitude les points importants de notre fonctionnement. Krishnamurthi, Arnaud Desjardins, Yvan Amar, le Dalaï Lama sont des êtres exceptionnels et qui savent expliquer avec précision, les fondements et les fonctionnements de notre mental, esprit, ego, on l’appellera comme on veut. Il y aurait bien d’autres personnes à nommer ici, mais je vous laisse le soin de vibrer à votre choix. Qu’il soit chrétien, athée, bouddhiste, juif ou encore musulman, le choix importe peu car, il est d’importance que l’éveil à cette conscience divine qui est en nous, puisse jaillir de notre vibration intime, non point dans l’asservissement ou encore le contrôle direct ou indirect d’un esprit ou d’un homme.

2) l’énergie – Notre structure énergétique s’affine de plus en plus et, contraint le physique et le mental (je dirai nos cellules) à suivre cette montée vibratoire. Lorsque nous méditons, notre structure devient plus subtile, plus légère, plus réceptive à d’autres plans ou encore à d’autres dimensions. Je peux dire, aujourd’hui, que nous sommes faits de dimensions et de plans infinis qui sont en relation directe et intrinsèque à qui nous sommes.

Oui nous avons une multitude d’énergies différentes qui compose les différentes “couches” énergétiques de notre vaisseaux/cocon…l’être incarné. Cette conception est très complexe et très vaste. Elle est à la fois multitude et unicité. Ainsi, il m’arrive très souvent de constater qu’un foie requiert une connexion de la vibration de la planète de Jupiter ou encore pour citer un autre exemple un ensemble de vaisseaux situés dans la région du cou, nécessite un ajustement avec une vibration de la constellation d’Orion. Cela peut paraître totalement fou, mais dans la pratique cela est d’une justesse incroyable. Car tout à vibration, tout à son, tout à lumière.

Le temps n’est plus à la tergiversation, au jugement. Nous devons devenir conscients de qui nous sommes et de ce que nous sommes. Nous sommes tous des maîtres de lumières, nous venons tous de la même source. Nous n’avons n’y maître ni disciple car, nous avons tous, sans exception, la faculté de devenir conscient de cela. Certes, nous sommes encore pour quelques temps dans la conscience de la troisième dimension avec le “frein” que nous connaissons bien (mental, ego, etc.), mais il est important aujourd’hui d’intensifier la connaissance de la conscience collective. C’est pourquoi l’existence de, lesenergies.fr

Nous sommes des êtres qui relions continuellement la terre avec la multitude d’énergies célestes. Chacun, avons une faculté propre et intrinsèque et connectons en permanence nos énergies avec la terre. La terre se nourrie, la terre évolue, la terre vibre. Nous sommes reliés les uns aux autres afin, nous aussi, de nous nourrir, de nous interconnecter avec ces multitudes d’énergies célestes. Ainsi nous pouvons et nous le faisons inconsciemment, lorsque nous rencontrons une personne, nous connecter à cette vibration, ce son, cette lumière différente de notre être, qui lui aussi est la résultante de cette ensemble d’énergie. Ainsi, l’expérience de qui nous sommes peut se révéler. A noter que la personne en face de nous est indéniablement le miroir de notre être intime qui expérimente une autre réalité.

Nous avons continuellement des sollicitations à cet éveil. Mais nous sommes endormis dans notre oubli, dans notre outil, qu’est l’ego. Cela fait parti de notre expérience. Nous ne devons sous aucun prétexte considérer cet ego comme ennemi. Ceci est un outil qui nous permet de grandir, de vivre pleinement notre dualité. Dans quelques mois peut être quelques années encore, mais non point en terme de décennie nous allons nous éveiller à la divinité qui est en nous.

Nous disposons d’une quantité incroyable de chemins différents pour arriver à ce réveil. Prendre conscience de cette ouverture, prendre conscience de ces dimensions, prendre conscience des portes qui nous sont ouvertes est une obligation de conscience.

Le choix nous appartient, le choix vous appartient.

Il est important, aujourd’hui, de considéré que notre structure énergétique doit, et peut accueillir certaines modifications. Aussi, je vous invite à plonger en votre intimité, pour que ce choix se révèle.
Pensez que certaines personnes peuvent vous aider à faciliter l’intégration de ces énergies, présentes et futures. Ce sont des passeurs, ce sont des semeurs, des piliers ou encore des porteurs de lumière qui pourront œuvrer dans votre structure énergétique afin de faciliter et de préparer ces connections.

Rappelez-vous de ce que je vous ai conseillé dans un article précédent, d’effectuer ces modifications avec un ou une thérapeute vibratoirement “acceptable”. Ne faites aucune “promotion” de vous même, ni encore de compromis vis à vis de votre thérapeute. Comme je le dis toujours dans mes séances, si vous connaissez des blocages changez de thérapeute.

Le choix nous appartient, le choix vous appartient.













Ce blog est un espace d'intégration et de recherche. Si vous n'avez pas vécu au plus profond de votre être c'est à dire intégré les fondements de ces articles ou de ces enseignements, vous ne pouvez pas les enseigner ou les transmettre mais simplement vous pouvez les pratiquer. Pour les pratiquer, Il ne s'agit pas de lire, il ne s'agit pas de citer, mais...
Vous devez entrer dans une pratique quotidienne !! dans tous vos instants.
Outre le fait qu'une bonne partie de ces articles font l'objet d'une méditation profonde, d'une reliance avec un flux certain d'énergie, il n'en est pas moins des courants de pensés, des pistes, des chemins à creuser pour le bien-être, la sérénité de votre corps, de votre esprit et de votre subtilité.




D'autre part, et selon les articles 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme du 4 novembre 1950 et 11 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne de 2000 : « Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières… » En conséquence, le site lesintuitions.com ne remplace en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découle.




Ce site utilise des cookies uniquement pour le comptage et les positions géographiques des visiteurs.
Aucune information n'est vendue ou encore cédée à de tierces personnes.

Ces fonds sont destinés uniquement pour la tenue du site.
La Radio

Retrouver la prochaine radio
lasource8me PlayTheRadio
lasource8me Streaming

Languages
Le Wésak est le moment où l'union des énergies Bouddhique et Christique viennent ensemble pour bénir la Terre et toute l'Humanité à la Pleine Lune en Taureau de chaque année. Ne pas confondre avec l'anniversaire de Bouddha qui serait au mois de mai.

2015 : 27 Octobre 2020 : 31 Octobre
2016 : 16 Octobre 2021 : pas de lune en taureau
2017 : 4 Novembre 2022 : 8 Novembre
2018 : 24 Octobre 2023 : 28 octobre
2019 : 12 Novembre 2024 : 15 Novembre
2025 : 05 Novembre 2026 : 26 Octobre
Tous les Articles